L’origine du barbecue

Barbecue francais - brasero fabriqué en france

Vous vous demandez d’où vient ce mot « barbecue », mis à part des américains ? Nous vous révélons tout sur l’origine de ce mot qui rythme nos soirées d’été.

Navigation rapide

Quelle est l'origine du mot barbecue ?

Les origines du barbecue tiennent à 2 légendes urbaines, l’une en relation avec une chèvre, l’autre venant tout droit d’Haïti.

Première version : une chèvre entière, de "la barbe à la queue"

Source : Tijst-it.be, glace au lait de chèvre

La première origine du mot barbecue proviendrait d’un vieux récit d’explorateurs français, selon lequel ils auraient mangé une chèvre entière, de la barbe à la queue. L’expression « de la barbe à la queue » signifiait donc que l’on embrochait entièrement l’animal.

Seconde version : "barbacoa" en Haïtien

barbacoa en Haïti
Source : BarbecueBible

Avant d’avoir été anglaise, la première version du mot barbecue fut « espagnole ». Sa première utilisation remonte à 1661 en Haïti.

L’une des plus vieilles tribus indiennes, les Taino, utilisait la technique de la barbacoa pour faire cuire leur viande. Elle était suspendue au-dessus des braises, de cette manière, elle était maintenue à une certaine distance du sol.

Grâce à cette technique, la nourriture était protégée des animaux et des insectes !

Soulignons également que les premiers colons ayant débarqués aux Antilles n’utilisaient ni le terme de barbe à queue, ni le terme de barbacoa. Les barbecues étant synonymes de soirées, rassemblements et donc de buits, ils baptisaient ce repas « le boucan » !

Autrefois réservé aux petits animaux, la venue de ce mode de cuisson en Europe a modifié ses usages, de telle sorte qu’aujourd’hui, nous faisons cuire tout type d’aliments au barbecue.

Les différents types de barbecue

De nos jours, le barbecue authentique au charbon de bois n’est plus la seule vedette des soirées d’été. Des alternatives sont nées, adaptées à diverses contraintes : le milieu urbain, mais aussi une demande croissante en faveur de barbecue nomade.

  • Le barbecue au gaz : bien qu’il ne confère pas l’authentique saveur braisée du charbon de bois, il a l’avantage de ne pas produire de fumée : idéal pour les jardins en milieu très urbains.
  • Le barbecue électrique : dérivé dépourvu de charme du vrai barbecue à charbon, il est toutefois une excellente alternative pour les personnes qui vivent en appartement. Il peut aisément se placer sur un rebord de fenêtre ou un balconnet.
  • Le barbecue nomade, ou barbecue jetable : à l’ère des pique-nique, le barbecue nomade à le vent en poupe ! Il peut être emporté partout, à condition de vous installer sur un terrain où il est autorisé de faire du feu. À vous les bonnes grillades sur le pouce !

Vous êtes tentés par un vrai barbecue au charbon de bois ?

Derniers articles
Barbecue francais - brasero fabriqué en france
L’origine du barbecue

Quel rapport entre une chèvre et Haïti ? Le barbecue ! Vous n’y comprenez rien ? On vous révèle tout dans cet article, des origines du barbecue jusqu’aux usages des temps modernes.

Restons connectés
Thèmes
O'Feu, le brasero français